Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > PUBLICATIONS > Rapports de projets > Ont-elles droit à une pension ?

Ont-elles droit à une pension ?

"La politique en matière de pensions doit relever des défis sociaux majeurs. L’un de ces défis est incontestablement la participation accrue au travail des femmes. La conséquence positive de ce phénomène est que les femmes se constituent de plus en plus des droits de pension pour la phase post-active de leur existence. Toutefois, nous constatons que leur pension est, en moyenne, inférieure à celle des hommes. Il faut en chercher la raison dans la diversité de l’existence des femmes en général et des carrières des femmes en particulier. Une carrière n’est pas l’autre – surtout pas chez les femmes. Des salaires moins élevés, davantage d’interruptions en début de carrière et plus d’emplois à temps partiel expliquent notamment le montant inférieur de leur pension. Par conséquent, la façon dont l’État peut adapter de manière optimale ses mécanismes de protection sociale à la spécificité de la carrière des femmes est plus d’actualité que jamais. C’est pourquoi fin 2005, à l’initiative du Ministre des Pensions Bruno Tobback, une série de conférences ayant pour thème "Femmes et Pension" a été lancée. Dans ce cadre, deux questions fondamentales ont été posées. La première question portait sur les actions à entreprendre pour garantir une pension aussi correcte et équitable que possible à la génération de femmes qui prendront leur pension dans les prochaines années. La deuxième question visait à déterminer si les carrières atypiques ne sont qu’un phénomène temporaire, caractéristique de la première génération de femmes actives et qui disparaît peut à peu, ou s’il s’agit d’une donnée structurelle qui déterminerait également la situation en matière de pension à plus long terme." (Ann van der Troost & Koen Vleminckx, Une retraite sur mesure pour les femmes ?, 2007).)


Flora mars 2008