Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > PUBLICATIONS > Outils et brochures > Fiches femmes à risques - Risques à être femme

Fiches femmes à risques - Risques à être femme

Les pauvres…, est-ce de leur faute ?
Si l’on se réfère au modèle de développement classique (vers le progrès), on dira que, pour pouvoir être insérées dans la société, ces personnes doivent “rattraper leur retard”. Si l’on croit dans le modèle néolibéral (le profit plutôt que la démocratie), on avance que ces personnes sont à présent inutiles puisqu’elles ne sont plus “exploitables”. Au contraire, elles pourraient freiner le bon déroulement de la libéralisation (en étant à charge de l’Etat) et elles deviennent donc une des causes des problèmes économiques (et du mal social). Et si l’on enrichit cette lecture en pensant aux femmes, on s’aperçoit que celles-ci restent exploitables dans la sphère “privée”, dans le cadre de leurs tâches domestiques et de reproduction. Elles conjuguent avec brio les deux positions : à la fois assistée et exploitée.