Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > PUBLICATIONS > Outils et brochures > Cadre d’analyse Flora

Cadre d’analyse Flora

En 1994, Flora a été créée sous la forme d’un petit réseau d’organisations qui développaient des initiatives de formation et de création d’emplois avec des femmes peu scolarisées. La mission de ces organisations ne consistait pas à réaliser de beaux bénéfices avec cette main-d’oeuvre féminine (bon marché), mais à aider ces femmes - via le ’travail’ - à trouver une place dans la société, à développer leurs talents, à se construire une confiance en soi et une autonomie ainsi qu’un capital social, et ce dans le respect de l’attention accordée à leur famille. La solidarité sociale et le respect de la personne dans son ensemble étaient donc toujours plus importants que la concurrence réciproque. Le problème auquel elles se sont rapidement heurtées est le fait que le contexte politique, tant au niveau international (le Fonds Social Européen), qu’au niveau national (la politique d’activation) ne leur permettait pas de rester fidèles à cette mission sociale. La concurrence et la productivité sont présentées - avec le soutien de la science économique - comme des valeurs hors desquelles il n’y a point de salut. Celui qui créé une solidarité avec des personnes moins productives en tant que plus-value sociale et qui reçoit (donc) des fonds publics à cet effet, est rapidement soupçonné de concurrence déloyale. Les règles en matière d’appels d’offres obligent les organisations à orienter les demandeurs d’emploi vers le marché du travail au prix le plus bas possible et par la voie la plus courte possible. Par conséquent, celui qui veut travailler avec les personnes les plus fragilisées, risque de perdre la lutte concurrentielle pour les subsides et est donc amené... à exclure les groupes fragilisés. La logique économique met les organisations ainsi que les travailleurs en concurrence réciproque, et toutes les statistiques indiquent que ce sont principalement les femmes peu scolarisées qui mordent systématiquement la poussière dans le cadre de cette lutte.

Documents joints
Cadre d’analyse Flora