Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > ACTUS > Les autorités flamandes soutiennent le lancement des monnaies complémentaires

Les autorités flamandes soutiennent le lancement des monnaies complémentaires

Création d’un manuel pour les décideurs locaux et les associations

Sur l’initiative de la ministre de l’économie sociale et des villes, Frey Van den Bossche, un manuel à destination des pouvoirs locaux est en ce moment conçu pour soutenir l’introduction de monnaies complémentaires.

A l’heure des grands défis sociaux, les recherches récentes sur l’innovation montrent que le renforcement de la résilience sociale est aujourd’hui aussi important que l’innovation technologique. On crée de la résilience lorsque les talents et les capacités actuelles sont déployés dans un quartier, un village ou une ville pour répondre à des besoins locaux. Les monnaies complémentaires sont un outil qui peut aider à y parvenir. En effet, quand les gens s’investissent dans leur quartier, cet investissement peut être valorisé via l’acquisition d’une monnaie locale.

Il s’agit principalement de valoriser et de répondre à des besoins sociaux, tels que les soins pour les personnes âgées ou l’entraide entre les personnes issues de groupes précarisés. Cette monnaie peut alors être utilisée pour accéder à des services ou des produits locaux (piscine, de la bibliothèque, commerces locaux ...), ou même permettre de faire appel à un professionnel.

Les monnaies complémentaires : un levier important

Dans le monde entier, les monnaies communautaires sont en forte hausse, souvent à l’initiative des citoyens, parfois des autorités locales et depuis 2012 également grâce au soutien européen (Interreg IVB). C’est notamment grâce à ce subside que commença la monnaie complémentaire du quartier de Brixton dans le London Borough of Lambeth, celle-ci permet entre autres de régler ses taxes municipales. Jusqu’à présent, il n’existait pas de manuel pour renseigner les autorités locales, mais grâce à cette initiative la ministre Van den Bossche veut combler ce manque (1).
Le manuel sera développé par un consortium de cinq partenaires. Flora travaille à la rédaction de celui-ci avec Bernard Lietaer, FairFin, Thomas More et Kampers. Ce consortium est également responsable du suivi de deux projets pilotes, qui bénéficient également de l’appui du gouvernement flamand ; le « Torekes », une monnaie locale dans le Rabot de Gand, et les « Troeven » (les atouts), nouvelle monnaie pour le soin à Turnhout. Le manuel sera disponible au printemps 2014.


Photo Copyright www.tokeres.be
(1) Manuels pour les citoyens existent déjà voir http://muntuit.eu/aan-de-slag/ et du côté français :http://www.financite.be/s-in-former/guide-pratique-des-monnaies-complementaires,fr,430.html