Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > ACTUS > Le genre comme miroir de la durabilité - une autre vision du travail et du parcours de vie comme clé d’une société résiliente

Le genre comme miroir de la durabilité - une autre vision du travail et du parcours de vie comme clé d’une société résiliente

DONNER LA PAROLE AUX FEMMES PRÉCARISÉES

Cet article consacré au genre, au travail et à la durabilité a été rédigé dans une large mesure en coproduction avec des groupes de femmes qui accèdent difficilement à l’emploi. La durabilité est liée à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, aux processus participatifs ainsi qu’à l’attention prêtée aux générations futures. Cependant, trop souvent encore, les femmes précarisées ne sont pas impliquées dans les décisions qui les concernent, notamment sur la manière dont elles doivent améliorer leur situation, trouver un emploi ou organiser la prise en charge des enfants. Le savoir scientifique sur l’univers des femmes précarisées se base encore trop rarement sur leur interprétation et leurs besoins réels. Dès lors, elles sont exclues du processus de connaissance et de construction du savoir. Elles sont réduites à un « objet » du savoir et de l’action, ce qui se traduit par un sentiment profond d’impuissance. Il n’est alors pas étonnant que la distance n’ait pas été comblée. Et ce malgré des années de lutte contre la pauvreté.

PDF - 292.9 ko

La suite de cet article dans le document PDF ci-joint.