Plateforme d’interventions sur les pratiques et dynamiques sociales

Accueil > ACTUS > Brutopia

Brutopia

Le logement autrement

Pour sa deuxième édition le Prix Blue House 2013 de la Fondation pour les générations Futures récompensant les constructions durables et abordables a été décerné à l’audacieux projet Brutopia.

L’asbl Brutopia est née de l’envie d’une vingtaine de francophones et néerlandophones, tous âges confondus, d’acquérir un logement à Bruxelles. Vu le prix des logements, beaucoup auraient dû renoncer à leur désir de devenir propriétaire, d’où l’idée de mutualiser leurs dépenses afin de les diminuer et de créer un habitat groupé. Après quelques réunions, leur projet est balisé : tous les habitants ont à cœur d’acquérir un bien abordable, durable, en lien avec les quartiers et ses habitants, mais aussi qui serait un espace plus riche que la simple addition d’appartements privés. Ni une ni deux, ils fondent l’Asbl Brutopia et se lancent dans les premières prospections pour l’achat d’un terrain.

Le projet lancé en 2009 a été finalement inauguré en juin 2013, est une réussite inspirante. En effet, l’achat groupé du terrain (sans passer par promoteur immobilier), mais aussi de matériaux (équipement cuisine, parquet, carrelage, etc.) a permis une réduction importante des coûts. De plus, le fait de se lancer dans la construction de deux nouveaux bâtiments plutôt que d’aménager des lieux existants à faciliter l’emploi de technologies vertes afin d’optimiser les rendements du bâtiment et de le rendre le plus durable possible. En ce qui concerne les relations des « Brutopiens » avec leur quartier, en créant au rez-de-chaussée un espace ouvert pour les personnes âgées du quartier (Forêt), les habitants recréent du lien avec leurs voisins et participent activement et spontanément au bien-être de leur voisinage. Enfin, ce projet permet de repenser en profondeur non seulement la manière de vivre ensemble (à Brutopia, le parking, certains véhicules, le jardin (750m2), le potager et les machines à laver sont mis en commun), mais aussi le mode de décision et d’implication des « Brutopiens » tout au long du projet. En effet, en plus d’une assemblée générale, les Brutopiens ont créé plusieurs groupes de travail (communication, architecture,…) permettant aux habitants de gérer de manière démocratique et participative tous les aléas de la vie en communauté et du travail en groupe.